Jon Dho vs Boy Laden. Jumeau, sosie ou même personne ?

Découvert en 2013 au All Music Awards à travers son single «Know Me », Boy Laden/Jon Dho de son vrai nom TONYEGLO Sin Baudin Julio est un artiste rappeur au flow aussi puissant que le tsunami, au punh aussi piquant que les odeurs des caniveaux de TOGBATO (aïe, le massacre).Tantôt Boy Laden tantôt Jon Dho, ces deux pseudos prêtent à confusion et l’on a l’impression que Boy Laden et Jon Dho sont deux rappeurs différents. En réalité Boy Laden et Jon Dho sont une seule et même personne. À ses débuts, en passant par sa découverte aux All Music Awards, notre artiste rappeur portait le blaze « Boy Laden », un pseudo qui est sensé rappeler au public et à tous les rappeurs qu’il vient changer la donne et les conceptions existantes, un peu comme le ‘’ Oussama Ben Laden du rap togolais ’’. Il a su mettre en concordance son blaze et son titre « know me », ce qui lui a permis de se tailler une place dans l’arène du rap. Surnommer par lui-même « la nouvelle figure du rap togolais » Boy Laden a rapidement multiplié single, freestyle et featuring histoire de confirmer la place qu’il est venu occuper. Il a donc enchainé avec le single « RESET » puis « PAS LES MEMES » et bien d’autres singles. Peu après la sortie de ces singles, Boy Laden a lancé un projet qui consiste à sortir chaque 15 jours un freestyle; freestyles qui conduiront à la sortie de son album « STARTING BLOCK »; (La sortie de l’album était prévue pour 2016).

En 2016, alors qu’on pensait que Boy Laden serait fatigué à force d’épuiser chaque 15 jours sa réserve de punchs et de rimes, alors qu’on pensait que son projet de freestyle n’est que du vent, ce dernier réapparait sous un autre blaze « Jon Dho » avec un single phénoménal « Amebou »qui vient renforcer l’Empire qu’il a commencé par bâtir depuis son apparition dans le rap game. Ce nouveau blaze, « qu’il a d’ailleurs pris par admiration pour le patron de ‘’ASKY’’ l’un de ses modèles », blindé de ce single, c’est la confirmation d’une carrière prometteuse pour notre jeune rappeur de 26 ans. Il a d’ailleurs conçu a ce propos son propre label dénommé « Amebou Gang » (rappelons qu’il a travaillé à ses débuts avec LMG : Laspouti Music Group).Que ce soit Boy Laden ou Jon Dho, c’est le même visage qui se cache derrière ce nouveau pseudo assez révélateur. Le retour puissant de Boy Laden, que dis-je ‘’ Jon Dho ’’ ne s’est pas arrêté là ; il a tout de suite doublé les réactifs pour sortir ensuite un nouveau produit « AVC » qui a été un tonnerre sans précédent. Par la suite il a en décembre 2017 en collaboration avec Lecram, KanAa aka le Djanta et Nucklé’r sorti un son titré « Fais-moi le flooz ».En Mai 2018 il a fait un feat avec NIKANOR , son titré « A nous aller ».Jon Dho n’est pas prêt d’arrêter de nous surprendre, il a décidé de nous en mettre plein la face en cette nouvelle année 2019,voilà pourquoi le 12 janvier 2019 il a sorti la partie 2 de son projet PIMENTERIE(amewoeve).La partie 1 de ce projet pimenterie était intitulée AVAKO qui veut dire épervier en français; Un son qui est un hommage à l’équipe togolaise de football et qu’il dit être «l’ hymne qui va désormais accompagner nos éperviers chaque fois qu’ils prendront leur envol ».
Grand fan de Youssoupha, Ace Hood, Didier Awadi, xxxtentacion, Lil pump Quavo etc…et aussi du grand Doven’d ; Jon Dho en plus de son amour pour le rap, kiff grave ses potes avec qui il aime chiller d’ailleurs la plus part du temps. C’est vrai qu’il aime taquiner les rappeurs par des pics dans ses textes, mais c’est le genre de musique qu’il fait donc, on se pose puis on l’écoute simplement sinon nous risquons un AVC (comme dans son single). Dans tous les cas Jon Dho nous réserve beaucoup de surprises pour cette année 2019.

En attendant, rendez-vous sur YouTube et savourez sans modération ses morceaux.
Voici une liste non exhaustive pour vous :
« AMEBOU », « AVC », « A NOUS ALLER », « AMEWOEVE », « KNOW ME », « RESET », « ET PUIS QUOI » « AVAKO », « FAIS MOI LE FLOOZ », « PAS DE SENSEI » « MAMAN » « PETIT GARCON » « FAKE » etc……

Écrit par Hoda Peak Rey.

Publicités