Jon Dho vs Boy Laden. Jumeau, sosie ou même personne ?

Découvert en 2013 au All Music Awards à travers son single «Know Me », Boy Laden/Jon Dho de son vrai nom TONYEGLO Sin Baudin Julio est un artiste rappeur au flow aussi puissant que le tsunami, au punh aussi piquant que les odeurs des caniveaux de TOGBATO (aïe, le massacre).Tantôt Boy Laden tantôt Jon Dho, ces deux pseudos prêtent à confusion et l’on a l’impression que Boy Laden et Jon Dho sont deux rappeurs différents. En réalité Boy Laden et Jon Dho sont une seule et même personne. À ses débuts, en passant par sa découverte aux All Music Awards, notre artiste rappeur portait le blaze « Boy Laden », un pseudo qui est sensé rappeler au public et à tous les rappeurs qu’il vient changer la donne et les conceptions existantes, un peu comme le ‘’ Oussama Ben Laden du rap togolais ’’. Il a su mettre en concordance son blaze et son titre « know me », ce qui lui a permis de se tailler une place dans l’arène du rap. Surnommer par lui-même « la nouvelle figure du rap togolais » Boy Laden a rapidement multiplié single, freestyle et featuring histoire de confirmer la place qu’il est venu occuper. Il a donc enchainé avec le single « RESET » puis « PAS LES MEMES » et bien d’autres singles. Peu après la sortie de ces singles, Boy Laden a lancé un projet qui consiste à sortir chaque 15 jours un freestyle; freestyles qui conduiront à la sortie de son album « STARTING BLOCK »; (La sortie de l’album était prévue pour 2016).

En 2016, alors qu’on pensait que Boy Laden serait fatigué à force d’épuiser chaque 15 jours sa réserve de punchs et de rimes, alors qu’on pensait que son projet de freestyle n’est que du vent, ce dernier réapparait sous un autre blaze « Jon Dho » avec un single phénoménal « Amebou »qui vient renforcer l’Empire qu’il a commencé par bâtir depuis son apparition dans le rap game. Ce nouveau blaze, « qu’il a d’ailleurs pris par admiration pour le patron de ‘’ASKY’’ l’un de ses modèles », blindé de ce single, c’est la confirmation d’une carrière prometteuse pour notre jeune rappeur de 26 ans. Il a d’ailleurs conçu a ce propos son propre label dénommé « Amebou Gang » (rappelons qu’il a travaillé à ses débuts avec LMG : Laspouti Music Group).Que ce soit Boy Laden ou Jon Dho, c’est le même visage qui se cache derrière ce nouveau pseudo assez révélateur. Le retour puissant de Boy Laden, que dis-je ‘’ Jon Dho ’’ ne s’est pas arrêté là ; il a tout de suite doublé les réactifs pour sortir ensuite un nouveau produit « AVC » qui a été un tonnerre sans précédent. Par la suite il a en décembre 2017 en collaboration avec Lecram, KanAa aka le Djanta et Nucklé’r sorti un son titré « Fais-moi le flooz ».En Mai 2018 il a fait un feat avec NIKANOR , son titré « A nous aller ».Jon Dho n’est pas prêt d’arrêter de nous surprendre, il a décidé de nous en mettre plein la face en cette nouvelle année 2019,voilà pourquoi le 12 janvier 2019 il a sorti la partie 2 de son projet PIMENTERIE(amewoeve).La partie 1 de ce projet pimenterie était intitulée AVAKO qui veut dire épervier en français; Un son qui est un hommage à l’équipe togolaise de football et qu’il dit être «l’ hymne qui va désormais accompagner nos éperviers chaque fois qu’ils prendront leur envol ».
Grand fan de Youssoupha, Ace Hood, Didier Awadi, xxxtentacion, Lil pump Quavo etc…et aussi du grand Doven’d ; Jon Dho en plus de son amour pour le rap, kiff grave ses potes avec qui il aime chiller d’ailleurs la plus part du temps. C’est vrai qu’il aime taquiner les rappeurs par des pics dans ses textes, mais c’est le genre de musique qu’il fait donc, on se pose puis on l’écoute simplement sinon nous risquons un AVC (comme dans son single). Dans tous les cas Jon Dho nous réserve beaucoup de surprises pour cette année 2019.

En attendant, rendez-vous sur YouTube et savourez sans modération ses morceaux.
Voici une liste non exhaustive pour vous :
« AMEBOU », « AVC », « A NOUS ALLER », « AMEWOEVE », « KNOW ME », « RESET », « ET PUIS QUOI » « AVAKO », « FAIS MOI LE FLOOZ », « PAS DE SENSEI » « MAMAN » « PETIT GARCON » « FAKE » etc……

Écrit par Hoda Peak Rey.

Publicités

Entre Raoul le Blanc et le Staff de Santrinos Raphaël, le torchon brûle.

Ella Naise (à gauche) et Santrinos Raphaël (à droite)

La semaine dernière fut très riche en Kpakpato. D’après les ragots recueilli ça et là, Raoul Le Blanc aurait une nouvelle fois frappé. Et cette fois ci c’est de lui même qui nous a affairé. Comme à son habitude dans un direct Facebook, Raoul le Blanc s’affiche mécontentement de la manière dont Raphaël et son staff ont refusé un featuring à sa nouvelle protégé Ella Naise. La période d’amour entre le clan Santrinos Raphaël et Raoul le Blanc semble être déjà fini. Et maintenant le torchon brûle. D’après Raoul le Blanc qui est le manager producteur de Ella, cette dernière va sortir un album et il souhaiterait avoir des collaborations avec des stars de la musique Togolaise sur ce album afin de rehausser son éclat.

Photo du tournage du prochain clip de Ella Naise

Dans cette optique, il aurait approché Black-T, Collins et Santrinos Raphaël. Les deux premiers cité ont répondu favorablement à sa demande mais ça a calé pour Santrinos Raphaël. Toujours selon Raoul le Blanc, le staff du nouveau roi de la musique RNB – Love lui aurait dit qu’il allait y penser et lui revenir mais le retour qui lui ai parvenu est que le featuring ne pourra pas se faire et ce sans raison valable selon lui. Il apprend plus tard que d’après le staff de Santrinos, Ella n’aurait pas le niveau nécessaire pour faire un featuring avec leur artiste. Ce qui déchaîne la colère de Raoul le Blanc qui dans ses propos affirme avoir soutenu Santrinos pour le lancement de son album et son concert dédicace en achetant des tickets qu’il a distribué, en achetant un CD de l’album à cinquante mille FCFA et en donnant de l’argent à Santrinos. Il considère ce refus d’accorder un featuring à son artiste comme un trahison et de l’ingratitude.

Raoul le Blanc mine seré

La question que nous nous posons alors est la dernière, Ella Naise est elle nul au point où elle ne puisse pas assurer sur une collaboration avec Santrinos Raphaël ? Santrinos Raphaël en tant que aîné de Ella et étant plus expérimenté ne peut il pas apporter son expérience à sa jeune collègue avec se feat en l’aidant à corriger ce qui ne va pas et améliorer ce qui est bien chez elle ? Faire un featuring avec un rookie nuit il à la carrière des artistes confirmés? On se demande encore pourquoi Santrinos accepte un featuring avec Ayes qui est un artiste togolais que les togolais pour la plus part on découvert lors de la soirée Miss TOGO et qui est pratiquement inconnu par le public togolais et refuse un featuring à une jeune talentueuse qui fait petit à petit ses preuves et rentre dans le cœur des togolais quand on sait que Raoul le Blanc était prêt à s’aligner sur les exigences financière et autres que demanderait le staff de Santrinos?

Cover annonçant la prochaine sortie de Santrinos Raphaël au côté de Ayes

À toutes ses questions nous vous laissons le choix de répondre. En attendant nous exhortons les acteurs culturels de ce pays à plus d’unité car dans les autres pays, les stars participe à l’éclosion et à la découverte des rookies en leur accordant des featuring.
On ne sait également pas si c’est une stratégie de communication ou un buzz savamment organisé dont nous ne ignorons le but.

Nous attendons la suite de cette affaire impatiemment. En fin, nous vous demandons de méditer sur cette phrase du Letta challenge de Young Flexer qui dit : <<Et si on oubliait nos ego pour faire évoluer le Togo >>. Kpakpatotiquement parlant, nous serons bientôt de nouveaux avec vous pour vous raconter plus de ragots.

Writing by Morgan JD.

Les 10 meilleurs artistes du septentrion.

L’année 2018 fut musicalement riche dans la partie septentrionale du Togo (Région centrale, région de la Kara, région des Savanes). Dans le nombre impressionnant d’artiste que compte cette partie du pays certains ont su se faire remarquer bien plus que d’autres à travers leur réalisations. La rédaction de Kpakpatozik a décidé de vous présentez les 10 meilleurs artistes du septentrion en 2018. Sans vous faire attendre plus longtemps allons à la découverte de ce top 10 2018.

1-KING MAZ

C’est l’aîné de la musique de kara. Ayant brillé très tôt dans l’univers musical avec une voix sublime et des textes réfléchis pour touché toutes les tranches d’âges avec sa musique il s’est fait un nom à Kara. Il ne participe plus au KMA après avoir ramasser plus de 6 trophées aux KMA 2016. Il marque l’année 2018 avec la sortie de son album TSCHA ESSO avec plus de 3 clips dont ceux des titres KABIDA , TSCHA ESSO ET C’EST TOUT en feat avec Las Kazas. Il est à noté qu’il investi dans sa carrière et c’est à féliciter. Présent sur toutes les scènes du grand nord il a exporté sa musique vers la capitale en étant présent sur les scènes de Togocel Plage, Moov Sumer et Lomé Hollydays étape Amandahomé. Ces clips passent également sur les chaînes nationales et internationales ce qui n’est pas pour déplaire.

2-THEOFAL BGT

Après la sortie des titres Je suis pas saoulé qui a été clipé et est passé en boucle sur les chaînes nationales et internationales et C’est une bombe, Théophal a bombardé ces fans en 2018 avec le son C’est dieu qui m’a créé un son destiné à remercier Dieu et à se réjouir tout en gardant espoir en toute circonstance. Ayant également brillé très tôt certains de ces jeunes collègues estiment que l’artiste est arrogant et qu’il n’aime pas leur accorder des collaborations. Il fait taire les critiques en sortant le titre Tchèli gnima(Donne lui les aiguilles) feat avec celui qui sera la révélation aux Kara Music Awards 2018 Tido Gifty.Vainqueur du trophée de meilleur artiste de l’année 2018 aux KMA et meilleur featuring également grâce à sa collabo avec Las Kazas à cette même édition du KMA, il a reçu un prix spécial aux All Music Awards 2018 au côté d’OZANE, ELOM20CE, VICTOIRE BIAKU, SKY-F.

3-PAPAVI LE JIVA

Connu comme étant le meilleur artiste de la ville de Sokodé, il créa la surprise en remportant le trophée de meilleur artiste catégorie ambiance au Kara Music Awards 2017 devant THEOPHAL. Malgré les critiques sur la crédibilité de son trophée, l’artiste n’a pas baissé les bras et a prouvé en 2018 que le titre remporté un an plus tôt n’était pas usurpé mais mérité. Il sort le morceau Maman moucha produit par maxfire. Le son est une reussite en conquiert rapidement le public du grand nord. Il gagne une nouvelle fois le trophée de meilleur artiste catégorie ambiance aux Kara Music Awards 2018. Et est plébiscité par le public qui a accueilli l’annonce de sa victoire avec une joie démontré par des cris et des applaudissements. Il est à noter qu’il a réalisé une tournée dans de nombreuses villes de la région centrale, ce qu’il est le seul à avoir fait jusqu’à présent. Après son installation à kara pour des raisons universitaires, PAPAVI est en duo avec Theofal. On se demandait ce qui se préparait et on a été servi le 10 décembre deux jours après les KMA avec la sortie du cover du remix de la chanson du célèbre Snaky Dafuture en feat avec le Bagatia et le Jiva. Selon certaines sources Papavi le Jiva aurait pour parrain artistique Snaky Dafuture ce qui serait une bonne chose pour l’évolution de sa carrière.

4-RICH AN

Ayant récupéré le titre de Chouchou des nanas au près de Shadow Bruno, Rich An est l’un des artistes qui chantent l’amour au grand nord. Après une première la nomination infructueuses aux KMA 2016, il a pris le temps de mettre sur la route sa carrière au cours de l’année 2018. Le sociétaire du studio Dirty Deewz Music après son show case au Night-club La Colombe, est présent sur toutes les scènes du grand nord et surtout sur certains scènes majeurs où de nombreux artistes n’arrivent pas à prester au vu de leur niveau telle que Miss CAMPUS Togo et Miss régional. Le single TEDA est le plus grand succès de RICH AN en 2018 puisque le son est passé en boucle sur la Radio Lomé et était dans la playlist de certaines radios de la capitale. Résultats il a remporté sans aucune contestation le trophée de meilleur artiste RnB aux Kara Music Awards 2018.

5-NISTEL

Le meilleur duo de la ville de Kara avec un style tradi-urbain NISTEL à été deux fois meilleur groupe musical aux KMA 2016 et 2017 cette année le duo après avoir fait le clip du son Evala ils se sont lancés dans la conquête des scènes et des show case. Au bamba un son lancer sur le site EXCLUZIK.COM à permis au duo de rester à la une dans la région et le single Garçon facile vient confirmer la force du duo. Pour bien terminer l’année 2018 NISTEL a surpris tout le monde avec leur projet en feat avec KING MAZ et LAS KAZAS.

6- MC KEY

Jeune très talentueux qui essaie de promouvoir sa langue maternelle le Kabyè tout comme le sociétaire de la LSS DIZOU, il a rapidement brillé et c’est fait un nom dans le showbiz du grand nord. En 2018, MC KEY fait partir des meilleurs rappeur du grand nord . Solom(Boisson) est le son validé par tous les acteurs culturels du grand nord et le public qui a permis à l’artiste d’être sur tout les scènes du grand nord et pour le bon plaisir du public, MC KEY a sorti titré Mawalu qui a fait dansé plus d’un. Résultats de tout ce travail, il décroche le titre du meilleur rappeur au KMA 2018. Il lance également sa marque Rap Kabida dont les premier échantillons ont tous été écoulés. Ce qui montre à quel point l’artiste est aimé.

7-Arrow Archer Kaas La Référence

Encore surnommé le crocodile Kangashi est un artiste ambianceur et est reconnu pour ses sons et son don pour la chorégraphie. En 2018 il sort de nombreux morceau dont Gna Mozola, Alingbè, Xa c’est quelle affaire ça, C’est ma go, Kogodeyo, Wélé wélé. Mais sa prod qui a plus marqué l’année est le titre Doum Tchoukoutou qu’il a clipé et qui lui a permis de décrocher le trophée de meilleur artiste moderne d’inspiration traditionnelle au KMA 2018. Il était présent sur de nombreuses.

8-EMMA

Elle est la seule femme du classement. Révéler au grand public par le label Zyx Prod au cours de l’année 2018, EMMA a su vite semé l’amour dans le cœur de ses fans. Rapidement elle se retrouve sur toutes les scènes du grand nord et même sur des scènes Lomé la capitale. Beaucoup attendait sa nomination dans la catégorie révélation aux KMA 2018 mais ce ne fut pas le cas et c’est seulement dans la catégorie des meilleures artistes féminin qu’elle s’est retrouvée et elle fini lauréate. Elle termine l’année en offrant au public le single Je ne suis pas ta boniche.

9-SKY-F

Celui que l’on surnomme le FOUBA-F (le Lafouine + Booba + Lefa du Togo) est un rappeur venant de la ville de Dapaong dans le grand nord du Togo. En 2018 il a sorti trois titres : Aminata, C’est gâté et Ogbanfonam. Il représente valablement sa région dans la capitale avec sa présence sur de nombreuse scène dont celle de Samedi Chaud, ou encore de la Foire Adjafi. Sky-F eut le mérite d’être élu meilleur Rappeur de Hip-Hop 2Banlieue une compétion de Rap organisée par GFK PROD pr dénicher les jeunes talents Underground du Togo en vue de les promotion, c’était le 08 Septembre 2018 à Lomé. Celui çi eut également le mérite de recevoir un prix spécial aux ALL MUSIC AWARDS le 22 Décembre 2018 au Palais Des Congrès de Lomé. Aujourd’hui, Sky-F a à son actif 8 sons et est désormais produit par la SOLLOZO MUSIC, un des studios reconnus du pays.

10-DIMI

Malgré une année 2018 riche DIMI et ses fans ont fini déçu en ne remportant aucun trophée aux KMA. On se demande si l’artiste est anti-trophée tout comme Peewii ou Tony-X, ou le groupe Zébégang? En 2018 DIMI est le seul artiste du grand nord à avoir fait le plus de featuring. Il commence l’année avec le titre tradi-moderne Tsompé en featuring avec DEEM, une belle prod qui est passé en boucle sur les radios des régions centrale, de la Kara et des savanes. Il enchaîne avec un single en solo titré ÇA GÂTE R SUR MOI, un son qui lui permet de confirmer tout le bien que le monde du showbiz pensait de lui et qui le propulse sur toutes les scènes dont les plus importantes de l’année qui sont Miss Collégienne et Miss Campus. Après il est présent sur le Freestyle 3D lancer en mai 2018 avec la D12 et DEEM. On retrouve encore le rappeur sur un autre projet : le CYPHER GASSAMA. Connus comme entant l’un des meilleurs rappeur de la ville de kara DIMI accepte un featuring avec Smug H2 et KILUA deux rappeur underground de kara afin de les donner plus de visibilité. Malgré tout ça il fini sans trophée aux KMA malgré sa nomination dans 4 catégories, ce qui provoque une polémique sur les réseaux sociaux et certains sont aller jusqu’à traité les KMA de fake mais le jeune artiste ayant la tête sur les épaules leur a demandé de se calmer et à féliciter les vainqueurs tout en promettant ne pas être découragé et annonçant du lourd pour l’année 2019.

Kpakpatotiquement parlant, nous espérons que l’année 2019 sera encore plus belle et que les artistes seront récompensés à juste titre.

Writing by Morgan JD